mercredi 2 mars 2011

L'espéranto chez Lili et Marcel, le mercredi 16 mars



A deux pas du siège de Sat-Amikaro (boul. Vincent Auriol), qui ouvrira ses portes vers 19h pour l’occasion, pour voir un peu les nouveautés (CD, livres et revu en espéranto)… Ensuite nous irons à au bar « Lili et Marcel » vers 20 heures. Il s'agit d’un café-restaurant-brasserie. Le coin réservé au Café Espéranto est situé tout à droite du bar (vitrine faisant face à la Seine)

Oni povas antaŭvidi je 19a en sidejo de SAT-Amikaro por malkovrado de la libroj, diskoj, eventuale prezenteto de laste aperintaj verkoj (laŭ emoj de la vizitantoj). Ekde 20a en la trinkejo Ĉe Lili' k Marcelo, ĉirkaŭ dek minutojn for piede de la sidejo (laŭ malsuprendeklivo al la Sejno) !

19h - 20h

Esperanto SAT-Amikaro
132-134 Boulevard Vincent Auriol
75013 Paris
Métro: Nationale (ligne 6), Campo Formio (ligne 5), Place d'Italie (ligne 7)

20h – 23h

Chez Lili et Marcel

1 Quai d'Austerlitz
75013 Paris
Métro : Quai de la gare (ligne 6)


Quelques mots de bilan de cette soirée :

La 20e édition du Café Espéranto a été un grand succès surprise. Contrairement aux attentes, plus de 45 personnes se sont pressées à ce rendez-vous de mars 2011.

En guise de hors d'oeuvre, le siège de l'association SAT-Amikaro, dont la vitrine donne sur la ligne 6 (métro Nationale), a été investi par les premiers arrivants alors que le cours de deuxième niveau se terminait et la librairie d'espéranto a trouvé son public. Une vingtaine de personnes étaient présentes.

Puis tout le monde a rejoint le café Chez Lili et Marcel (juste à la sortie du métro Quai de la gare) où se trouvaient déjà pas mal d'espérantophones, aussi bien confirmés que débutants (dont certains venant directement du cours d'espéranto).

Notons la présence de quelques étrangers -tophones :
une jeune étatsunienne de passage à Paris, une jeune Hongroise, ainsi que celle d'un photographe réalisant un travail sur l'espéranto. Voici un résultat de ce travail, une petite vidéo intitulée "Espéranto et espérantistes", très intéressante ! Des témoignages sincères, un document sans concession.

Au café, on a bu ou on a mangé ou les deux. Les participants occupaient plusieurs tables. Tout le monde n'était pas ensemble, mais l'ambiance était plutôt bonne. Les facultés oratoires de la kelnerino ont été remarquées.

A mercredi 13 avril pour le prochain Café Espéranto, avec Jacques Yvart et Famo, au Monelo !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire